Vie de parent

« Tarif spécial garde alternée » :
couac de com’ chez Vivaqua ?

Alors que Vivaqua justifie la suppression d’un tarif préférentiel pour les familles en garde alternée par une intervention du nouveau régulateur, celui-ci s’interroge. Jamais il n’aurait demandé à Vivaqua d’annuler la mesure. Un imbroglio pas forcément rigolo pour les client·e·s concerné·e·s.

« Tarif spécial garde alternée » : couac de com’ chez Vivaqua?

Ce sont des courriers de lecteurs mécontents qui nous ont alertés comme nous l’expliquions dans un article publié début de cette semaine. En résumé, la société d’eau Vivaqua a signalé, via un courrier officiel envoyé à au moins 600 particuliers, que désormais les situations de garde alternée des ménages ne seraient plus prises en compte dans le calcul « préférentiel » de la facture d’eau. « Ce tarif spécial ne reposait sur aucun fondement légal », expliquait Vivaqua qui concluait « Aujourd’hui, nous sommes tenus de vous informer qu’à partir du 1er janvier 2020, ce tarif préférentiel ne pourra plus être accordé ».

Pour justifier la décision, Vivaqua invoquait la position du nouveau régulateur Brugel qui avait dénoncé le fameux manque de fondement légal. Contacté par nos soins, Vivaqua avait confirmé l’info. Rejetant, en effet, la responsabilité de la décision sur le nouveau rôle joué par Brugel, celui de « gendarme » du secteur.

Besoin d'éclaircissement

La réaction de Brugel s’est un peu fait attendre, mais elle nous est finalement parvenue hier soir. Ce qu’il en ressort ?  Eh bien, chez Brugel et au service médiation eau, on est plutôt surpris. On y observe que « le retrait du tarif spécial de garde alternée serait justifié, selon Vivaqua, par l’entrée en vigueur de la méthodologie tarifaire. Or, celle-ci entrera en vigueur au 1er janvier 2021 ». Pour être encore plus clair, Brugel affirme n’avoir « donné aucune instruction à Vivaqua sur cette question ». Une demande d’éclaircissement a donc été formulée.

Ce qui est cocasse dans cette histoire, c’est que Brugel ayant été contacté par des clients mécontents va devoir, en tant que médiateur « eau », traiter ces plaintes, des plaintes dont l’origine était une mesure dont… Brugel endossait la responsabilité selon le courrier de Vivaqua. Un beau petit pataquès qui ne manque pas de piquant. Mais qui ne fait pas l’affaire des clients touchés par la mesure et plongés, dès lors, dans une certaine perplexité.

Thierry Dupièreux

Sur le même sujet

Distribution d'eau : fini, le tarif préférentiel à Bruxelles pour les familles en garde alternée

Depuis la semaine dernière, nous recevons au Ligueur des mails de parents bruxellois s’inquiétant d’un changement de tarifs chez Vivaqua, la société d’eau en Région de Bruxelles-Capitale. Les familles en garde alternée sont directement impactées. On a essayé d’y voir plus clair.