Vie de parent

Tous ensemble avec ToGather

Derrière un jeu de mot redoutable, une initiative remarquable. Depuis l’afflux de réfugiés, ONG et associations sont débordés par la générosité citoyenne. Il y a donc faille logistique. Il fallait agir, c’est fait. Voici fraîchement sortie du four ToGather.one, une plateforme qui met en lien associations et citoyens, au service de toutes formes de précarité. Évidemment, ils ont tout notre soutien. Et on en profite pour rappeler les urgences pour les réfugiés.

Tous ensemble avec Togather

À quoi reconnaît-on une belle idée ? Au fait qu’elle soit simple, efficace, percutante et qu’on aurait aimé y avoir pensé en premier. ToGather.one est né de l’initiative d’une vingtaine de citoyens. Ils se sont réunis et ont conjugué force et talent pour pouvoir créer cette  plateforme d'échanges. Comment ? Pourquoi ? Explication.

Dons, services ou biens, tout est bon à prendre

Un utilisateur résume à merveille l’initiative du collectif : « Oui, on en déjà vu passer des appels aux dons, des propositions de particuliers pour collecter des vêtements…Ici, c’est une petite application/site/truc moderne de geek afin de tout centraliser, de manière cohérente, par catégorie, taille, etc.. ».
C’est exactement ce que vise cette initiative indépendante et apolitique. Il s’agit en toute simplicité de mettre en lien particulier et associations reconnues qui n’ont plus qu’à venir se servir. Cette plateforme vise à rassembler et structurer offres et propositions matérielles de la population et/ou des entreprises. Les objectifs sont d’organiser et de soulager en quelque sorte les acteurs de terrain. De façon à ce qu’ils puissent récolter tout ce dont ils ont besoin au bon moment, et éviter ainsi des difficultés de stockage, de tri et de logistique.
Le collectif entend par la suite élargir les dons à l’ameublement pour répondre aux besoins proches des réfugiés. Et si tout est parti de l’élan de solidarité citoyenne particulièrement massif de début septembre, l’idée est de faire profiter toutes les personnes précarisées. Profitons de cette initiative pour faire un petit point sur les situations des réfugiés.

Les urgences d’aujourd’hui

Par ces températures exceptionnellement froides, vous avez certainement une petite pensée pour toutes les personnes qui dorment dehors en cette saison. Plus que jamais, avec un pied dans l’hiver, il est nécessaire d’être présent. Et si l’exemple du camp Maximilien, les campings, les squats, etc., en ont éclairé plus d’un sur une situation insupportable, il ne faut pas baisser les bras et continuer à agir. Aujourd’hui, le camp est démantelé. Mais plus que jamais, les associations ont besoin d'offrir des services aux réfugiés dans un bâtiment situé au 22 Quai de Willebroeck, à 500 mètres de l'ancien campement.
Comme nous le rappelaient bénévoles et coordinateurs de Plateforme citoyenne : « On a besoin de bonnes volontés, d’interprètes pour faciliter les échanges. On a besoin de tous types d’appuis. De créativité et d’enthousiasme. Que vos lecteurs viennent, qu’ils rencontrent les familles, ne serait-ce que pour discuter, échanger. Chaque personne qui en est ressortie est repartie grandie ». Et vous pouvez donc en plus agir via la plateforme ToGather. N’hésitez pas à en user et en abuser et à vous creuser les méninges : qui sait, la prochaine initiative solidaire pourrait être la vôtre ?

Yves-Marie Vilain-Lepage

Les besoins

Vêtements hommes : baskets & chaussures homme (tailles 39 à 44, pas de chaussures d'été), vestes chaudes homme (S,M,L), pulls/polars homme (S,M,L), tee-shirt homme (S,M,L), slips et chaussettes homme, pyjamas et trainings homme, pantalons homme (S,M,L), bonnets, écharpes et gants homme, sacs à dos petits et grands, sacs de sport, valises.

Vêtements femmes et enfants : les associations ont suffisamment de vêtements.

Nouriture : eau, jus de fruit, sodas, café moulu et soluble, thé noir turc, thon, sardines, oléagineux, raisins secs, olives, fromage tartinable, saucisson halal, huile, bananes, pommes, etc.

Logistique : cintres, étagères autoportantes, grosses couvertures chaudes. Pas de couettes ni de plaids ni de sacs de couchages. Tapis de sol de camping, matelas gonflables (pas de matelas de lit), matelas auto-gonflants, oreillers, coussins, gros scotch, sacs poubelles 80-100 litres, chaises (pas de transat ni de relax), grands thermos électriques (20 litres ou plus), grandes casseroles 30 litres ou plus, piles AAA, gobelets, couverts et assiettes en plastique, grands réchauds électriques, marqueurs indélébiles, clous, Post-it.

Hygiène : gants en latex, balais, serpillières, éponges, ramassettes, brosses w-c, essuie-tout, brosses vaisselle.

En savoir +

N’hésitez pas à parler de cette plateforme via sa page Facebook.

Le Ligueur utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus