Vie de parent

Vacances : 9 -11 ans - Toujours prêt
à se remuer…

À la préadolescence, ça passe ou ça casse côté sport. Soit votre enfant est mordu, soit vous devez jouer d’ingéniosité pour qu’il délaisse les écrans et se mette en mouvement. Florilège d’idées ludiques pour bouger en famille.

Vacances : 9 -11 ans - Toujours prêt à se remuer…

Tour de France : du rêve gratuit

Votre gamin ou gamine fait du sport ou vibre pour les exploits des champions devant la télé ? Pourquoi ne pas l’emmener voir une compétition en vrai ? L’occasion d’avoir des étoiles plein les yeux en croisant les champions, voire en tentant de dégoter un autographe ou un selfie avec eux. Et aussi de mieux percevoir leurs gestes en découvrant les coulisses de l’événement. Plusieurs rendez-vous (gratuits !) chez nous.

 LeTour de France va traverser la Belgique entre Anvers et Huy le 6 juillet, puis entre Seraing et Cambrai le 7. Évitez d’embarquer les moins de 4 ans pour raison de trop grosse foule. Et prudence pour tous les âges : tenez les plus jeunes par la main et restez au bord de la route car vélos, motos et autos défilent… vite. 
► Du cyclisme encore avec le Tour de Wallonie du 25 au 29 juillet.
► Ambiance différente avec le Tour de France à la voile. Départ de Dunkerque le 3 juillet.

Autres événements sportifs chez nous, payants cette fois :

► Du tennis avec la Coupe Davis : Belgique-Canada, du 17 au 19 juillet à Middelkerke.
► De l’athlétisme avec le Mémorial Van Damme, à Bruxelles le 11 septembre. Réduction pour les membres de la Ligue des familles. Ne tardez pas pour les réservations.

La nature vous fait de l’œil

Activité physique et nature font souvent bon ménage. Observer cette dernière et les bestioles qui la peuplent est un but de balade en soi. Peur d’être démuni face aux questions de vos marmots ? Faites-vous accompagner par des spécialistes.

Rendez-vous possibles

► Promenade libre parmi d’Exquis végétaux au Jardin botanique de Meise du 27 juin au 31 août.
Les aubes sauvages : balades en barque au lever du jour aux étangs de Virelles.
Recensement des papillons de jardin, les samedi 2 et dimanche 3 août.
► La nuit des étoiles filantes, le 13 août à l’Euro Space Center. Gratuit.
La nuit des chauves-souris, le samedi 29 août. Gratuit.

Expo : de la pratique à la théorie

Faire du sport, c’est bien. Tenter de comprendre comment fonctionne cette merveilleuse machine qu’est le corps humain, c’est encore mieux. Nouvelle expo qui tombe à pic sur le sujet : Énergie, les nouveaux rêves. Au PASS (Frameries) dès le 27 juin.
Autres expos du même type : 

► Galerie de l’Homme - Notre évolution, notre corps, au Muséum des sciences naturelles à Ixelles.
Technopolis, le centre des sciences et des technologies à Malines.

Stage : l’occasion de tester un sport

Votre gamin veut faire du sport en compétition, mais hésite entre le basket, l’escalade ou le judo. Rien de tel qu’un stage d’une semaine durant l’été pour se rendre compte des sensations que procure une discipline. Et lui donner envie de la pratiquer régulièrement dès la rentrée prochaine, en club et en compétition cette fois.

Où trouver des stages ?

Adeps : incontournable pour les stages sportifs (65 disciplines différentes dans 18 centres en Wallonie et à Bruxelles).
► Autres adresses dans nos bons plans.

Vélo : du vent dans la tête

Vos enfants sont autonomes sur deux-roues et assez résistants et motivés pour engranger les kilomètres ? Un jour de beau temps, programmez une excursion à vélo en famille. Sur quelle distance s’aventurer ? Comme pour la marche, tout dépend des enfants, mais aussi de la nature du terrain (bois, sentiers ou routes) et des dénivelés éventuels. Un repère pour une première sortie en famille : une bonne quinzaine de kilomètres est une distance raisonnable. À adapter selon les forces de chacun.

Itinéraires divers

Sécurisés : le RAVel (réseau autonome des voies lentes), des chemins réservés aux seuls usagers non motorisés, le plus souvent d’anciennes voies de chemin de fer désaffectées ou des canaux. Plats et sans voiture.
Bucoliques : au cœur de la Wallonie picarde, entre Tournai et Enghien, il existe un vaste réseau de sentiers balisés (1 600 km au total pour vélo et VTT) qui vous fait découvrir la région.
Frontaliers : à cheval entre ville et campagne, la Promenade verte fait le tour de Bruxelles en passant par de nombreux espaces verts et sites remarquables. Une boucle de 63 km, divisée en 7 tronçons.
Groupés : avec la rando Dynamobile, organisée du 16 au 25 juillet à l’occasion des 20 ans de cette association. À découvrir aussi, un livre qui retrace son histoire.
Vélo et fête : les étapes du Beau vélo de RAVel, tous les samedis de l’été en Wallonie et à Bruxelles. Un parcours fléché et sécurisé, suivi d’un concert et d’animations pour tous.

Vos petits sont là aussi ?
Équipez-vous d’un siège bébé (max. 25 kg) ou d’une charrette (pour transporter 2 enfants, max. 40 kg) ou d’une troisième roue à attacher à votre selle (elle permet à l’enfant d’être actif en pédalant aussi). Pensez à tester ces équipements avant l’achat, en vous les faisant prêter ou en les louant, notamment via Pro Velo.

Chasse au trésor des temps modernes

Difficile d’embarquer vos enfants en balade ? Rien de plus normal : le simple fait de mettre un pied devant l’autre n’excite jamais vraiment les plus jeunes. Par contre, dès qu’on leur propose un but de balade, ils gambadent comme des lapins. Et si la plaine de jeux, les animaux ou la rivière ne sont plus des carottes suffisantes pour votre préado, tentez le géocatching.
Le principe ? Cette chasse au trésor des temps modernes vous invite à partir à la recherche d’une « géocache », soit un petit contenant étanche dissimulé sous une souche, un banc, un rocher... Il en existe plus de 2 millions et demi partout dans le monde.
Comment localiser une « géocache » près de chez vous ou de votre lieu de vacances ? Grâce à une position GPS, renseignée notamment via le site www.geocaching.com
Sympa : une fois la cache au trésor découverte, vous pouvez y laissez un petit mot voire un gadget pour les suivants.

Vos grands sont là aussi ?
Les « géocaches » sont classées selon leurs difficultés. Mieux encore : chacun est libre d’en installer une nouvelle et de la soumettre ensuite aux responsables du site. Voilà qui devrait aussi stimuler vos ados.

Sports fun pour varier les plaisirs

L’été est propice à toutes les découvertes, y compris sportives. Quelques idées de disciplines à faire découvrir à votre enfant, si ce n’est déjà fait : le frisbee, le diabolo, le boomerang, la trottinette, le badminton, les raquettes de plage (en bois), le jokari… Ou encore le footbag, soit cette petite balle molle avec lequel on jongle avec les pieds et toutes les autres parties du corps.
Amusant aussi : la balle Waboba, qui rebondit sur l’eau comme un galet à qui l’on fait faire des ricochets. Des activités dont le matériel n’est pas très coûteux  et qui peuvent se pratiquer sur un bout de jardin ou de plage, à deux ou même tout seul.
Autre atout : l’apprentissage des règles et de la gestuelle de base n’est pas fastidieux. Votre gamin - et vous aussi, si vous vous prenez au jeu - s’amusera donc rapidement. Une manière d’apprendre de nouveaux mouvements et de varier les gestes, ce qui, à cet âge, est bénéfique pour le développement.

Cerf-volant : libre comme l’air

Depuis votre plus tendre enfance, vous avez toujours voulu faire voler un cerf-volant sans jamais y être arrivé. Et si vous retentiez le coup cet été avec votre préado ? Quelques pistes pour vous initier en famille :

Le projet 400 coups en Wallonie picarde propose une série d’événements ludiques et festifs à l’occasion de Mons 2015. Et notamment, des marches, des nuits à la belle étoiles et la Fête en l’air autour du cerf-volant : avec des ateliers de construction et aussi des rendez-vous ponctuels de cerf-volistes. À partir du 3 août.
► Des ateliers d’initiation à l’art du cerf-volant (dès 8 ans) à la Fondation Bogossian (Ixelles).
► Un site avec des tutoriels pour apprendre à fabriquer pareil engin.

Tutoyer la cime des arbres

Grimper dans les arbres et regarder la vie d’en haut : si votre ado est un brin sportif, il devrait mordre à l’accrobranche. Sensations garanties, en toute sécurité. À faire notamment à l’Aventure parc (Wavre) et à Durbuy aventure. Réduction pour les membres de la Ligue.

Grottes : fraîcheur et merveilles

Trop chaud ? Rentrez sous terre : la Wallonie compte de nombreuses grottes. À ne pas manquer, cet été, à Han : Un autre monde, un parcours-spectacle dans les grottes.
Réduction pour les membres de la Ligue.

Anouck Thibaut

En savoir +

En bref

Perfectionner les mouvements

Boris Jidovstseff, professeur au département des sciences motrices à l’Université de Liège, continue à nous éclairer à propos du développement de l’enfant, après 9 ans, lorsque le schéma corporel est en place.
« Après la motricité globale, place désormais à la motricité spécifique. L’enfant est prêt pour l’apprentissage de gestes plus spécifiques et plus techniques, tels le dribble ou le shoot au basket. D’où l’importance, durant l’été, de varier les plaisirs et de proposer des activités diverses à l’enfant. Et ce, en gardant à l’esprit qu’il est normal que chaque enfant ait ses goûts propres, donc qu’il soit plus attiré par certaines disciplines que par d’autres. »

Sur le même sujet

Vacances : profitez-en pour prendre l’air !

Peut-être n’avez-vous pas la tête à rêver vos vacances maintenant ? Normal ! La période des examens bouffe toute votre énergie : il faut soutenir le moral de l’aîné, faire répéter votre second qui peine avec les tables de multiplication et malgré tout être encore attentif à votre petit dernier. Rassurez-vous, ce dossier vacances vous propose une foule d’idées à réaliser pendant les mois de juillet et d’août. Vous aimez marcher, faire du sport, vous dépenser dans la nature ? Ce dossier vous intéresse.

 

Vacances : 6-24 mois, roulé-boulé avec bébé

À quatre pattes ou sur ses deux jambes, votre bambin est sans cesse en mouvement. Petit tour d’horizon des activités d’été toutes simples pour l’aider à développer ses cinq sens et sa motricité. Le tout sans jamais le quitter du regard, évidemment.

 

Vacances : 3-8 ans - Bouger, c'est bon pour les neurones

Votre gamin(e) a la bougeotte : rien de plus normal. Ouf, l’été devrait lui permettre de se défouler (si le temps est de la partie !). Jardin, plage, bois… autant de lieux qui sont de formidables terrains de jeux. De quoi l’aider à faire des bonds en avant dans son développement moteur.

 

Vacances : 12-15 ans et + - Dépense d’énergie et sensations fortes

Propre à l’adolescence, cette envie irrépressible de liberté, accompagnée d’une (légère tant qu’à faire) prise de risques. Ce rêve, votre jeune va le réaliser dans bon nombre d’activités sportives, notamment celles qui se pratiquent en été, loin des terrains de compétition. Nos suggestions pour qu’il se bouge seul, avec ses potes ou avec vous.