0/2 ans

Votre bébé vous regarde-t-il quand vous lui parlez ?

Déjà tout-petits, nos enfants nous comprennent et veulent se faire comprendre. Pourtant, certains enfants éprouvent des difficultés à communiquer et, en tant que parents, nous ne savons pas toujours comment réagir. Christelle Maillart, docteur en logopédie à l’Université de Liège, nous donne quelques pistes pour détecter ces problèmes de langage chez les petits.

Votre bébé vous regarde-t-il quand vous lui parlez ? - www.freedigitalphotos.net

Le Ligueur : À quoi faut-il être attentif pour le bon développement du langage chez le petit enfant ?
Christelle Maillart : « Il existe différents stades dans le développement du langage chez l’enfant. En fonction de l’âge, il faut faire attention à plusieurs facteurs. La première année, les tout-petits développent un langage gestuel mais ils commencent également à babiller. Jusqu’à 1 an environ, il faudra être vigilant à trois choses : le regard, les gestes et les babillages. Le contact visuel est très important. Votre enfant vous regarde-t-il quand vous lui parlez ? Fait-il des gestes pour dire : ‘Bonjour’ ou pour montrer un objet ? Votre enfant commence-t-il à babiller, à produire des sons purs comme ‘ba’, ‘be’… entre 10 mois et 1 an ? Si les réponses à ces trois questions sont non, il faut être prudent et commencer à s’interroger.
Ensuite, vers 16-18 mois, si votre enfant ne prononce aucun mot que vous pouvez reconnaître (ndlr : ‘bibi’ pour ‘biberon’, cela compte pour un mot), il faut réellement s’inquiéter.
Enfin, si votre enfant de 2 ans n’est pas capable de combiner deux mots (ndlr : par exemple, ‘camion rouge’), c’est également inquiétant. »

L.L. : Comment réagir dans ce cas-là ?
C.M. :
« La première chose toujours à faire, c’est de vérifier que l’enfant entend bien. La surdité n’étant pas toujours observable, mieux vaut aller voir un ORL. Si votre petit n’a pas de problème auditif, c’est qu’il souffre d un trouble du langage. Un spécialiste peut définir si c’est un trouble du langage isolé, lié uniquement à sa mauvaise mise en place, ou s’il est plus global, accompagné d’un développement cognitif et moteur plus tardif également. »

L.L. : Peut-on agir dès le plus jeune âge contre ces troubles du langage isolé ?
C.M. :
« L’enfant développe son langage en utilisant des morceaux de ce que les adultes lui disent. Si un enfant a des difficultés avec le langage ou la communication, il faut lui parler plus lentement, avec des mots plus simples sans qu’ils soient simplistes. Dans le cas où l’utilisation d’un langage plus simple ne fonctionne pas, il faut faire un bilan avec un logopède. Pour les tout-petits, on fonctionnera avec des programmes de guidance parentale qui aident les papas et mamans à employer un langage plus adéquat pour aider l’enfant. Avec les problèmes de langage, un cercle vicieux peut rapidement s’installer entre les parents et l’enfant. Si le petit ne répond pas quand on lui parle, le parent aura tendance à lui parler moins ou à communiquer avec des gestes. C’est d’ailleurs prouvé : les enfants avec des difficultés de langage sont des enfants à qui on parle moins, ce qui multiplie leurs difficultés. »

Sophie François

EN PRATIQUE

Pour encourager l’enfant à mieux parler :

  • Regardez l’enfant quand vous lui parlez. Mieux, mettez-vous à sa hauteur.
  • Parlez-lui de ce qui l’intéresse, ses jeux par exemple…
  • Partez d’un mot que votre enfant connaît : le camion, par exemple, et ajoutez une chose à la fois : le camion rouge ou le camion roule.

EN SAVOIR +

Le Rapport 2010 de la banque de données médico-sociales publié fin mai 2012 par l’ONE observe que, par rapport aux critères internationaux, seuls 50% des enfants francophones n’auraient, lors du bilan de santé à 30 mois, aucun retard du développement du langage. Un enfant sur deux souffrirait donc d’un retard de langage et peut-être d’un retard psychomoteur. Pour élucider ce constat, une recherche-action axée sur la prévention a été mise en place fin 2011 par une équipe de logopèdes de l’Université de Liège.

Sur le même sujet

Sourire, gestes, pleurs... écoutez, votre petit vous dit des choses

Le développement du langage chez l’enfant commence durant la première année, déjà. Que ce soit avec des regards, des gestes, des sons ou plus tard des mots, les bébés communiquent avec leurs parents et se font comprendre comme ils peuvent. Témoignages.

 
Le Ligueur utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus