Vie de parent

Votre enfant est-il vraiment
bien attaché dans son siège auto ?

Toute cette semaine, la mobilité est mise en avant. Derrière les grandes questions sur nos modes de transport se cache aussi les problèmes plus quotidiens des parents. Aujourd’hui, focus sur les enfants à l’arrière de la voiture.  

Votre enfant est-il vraiment bien attaché dans son siège auto ?

Nous sommes en plein cœur de la Semaine de la mobilité. Aux infos, on parle de transports alternatifs, de voies à explorer pour demain, de mobilité douce aussi. La prise de conscience semble être enfin là et on s’en réjouit. Et puis, bien vite, notre quotidien de parent reprend ses droits. Le petit dernier à déposer à la crèche, les deux grandes à emmener l’une à l’école primaire, l’autre à l’école secondaire quelques kilomètres plus loin.

Dans cette routine, tout est bien rodé : l’heure de départ, les cartables qu’on met dans le coffre, l’arrêt chez le boulanger, le parking de la crèche, la systématique galère pour trouver une place de stationnement près des écoles… Et dans tout ça, toujours la même négligence : attacher correctement à la va-vite les enfants dans leur siège auto, qu’il soit cosy ou réhausseur, ou sur le simple siège arrière. En Belgique, seul 1 enfant sur 10 est attaché correctement selon l’AWSR (agence wallonne pour la sécurité routière). Oui, oui, 1 sur 10…
Comment remédier à cela ? Réponses avec Benoît Godart, de l’institut VIAS.

Tout le monde est bien attaché derrière ?

La ceinture reste l’un des moyens les plus simples pour réduire les conséquences des accidents et faire baisser le nombre de victimes de la route. Le réflexe n’est pas encore tout à fait acquis, en particulier à l’arrière. Pour preuve, Benoît Godart, porte-parole de Vias nous apprend que les enfants sont moins bien attachés avec leurs parents qu’avec leurs grands-parents.
« On associe ces résultats au fait que les parents cèdent plus facilement aux caprices de leurs petits ou sont plus pressés, commente l'institut, mais il ne faut jamais négliger ce genre de choses et enseigner le réflexe ceinture le plus rapidement à ses enfants. Il est important d’être intransigeant. »

Et ma ceinture à moi ?

On ne néglige pas non plus sa propre sécurité, chers parents. Attachez-vous correctement. Tout commence par là.

Un siège auto n’est pas l'autre

Un achat de siège auto ne se fait pas à la légère. N’hésitez pas à bien vous renseigner. Petit conseil de Benoît Godard : « N’ayez pas peur de poser des questions, qu'elles soient simples ou très précises. Demandez si vous pouvez essayer votre siège avant, juste le temps d’un petit trajet. Et surtout, demandez à ce qu’on vous explique tous les dispositifs : les passages de ceinture, les positions, l’évolution, etc. Voyez si tout ceci est applicable à votre véhicule. »

► Tu es bien installé, mon enfant ?

Vias nous rappelle que 1 enfant sur 3 seulement est attaché et correctement maintenu. Benoît Godard explique que bien des parents pensent en toute bonne foi que tout est en ordre. La tranche critique ? « On remarque que les enfants ne sont pas bien attachés vers leur 1 an. L’explication ? Ils passent souvent trop vite à la catégorie de siège auto suivante, sans que celui-ci soit bien adapté. »

► Les règles de conduite ? Mais oui, je connais...

Un petit rappel des usages de base ne fait jamais de mal. « Ne pas foncer le matin quand on est en retard, bien respecter les zones 30 quand on arrive dans la rue de son école. Ne pas se garer n’importe où et surtout bien faire sortir ses enfants du bon côté, à savoir le trottoir. Et tant qu’à faire, essayer de ne pas trop se laisser distraire, ni par ses enfants, ni par un gsm ou autre. Restez bien concentré, encore plus si vous connaissez la route par cœur, la plupart des accidents se produisent sur trajet connu et dans un périmètre proche du domicile ou du lieu de travail ».

Yves-Marie Vilain-Lepage et Romain Brindeau

Quelques chiffres alarmants

  • 23 % des petits sont correctement attachés et transportés dans un siège adapté au poids et à la taille.
  • 13 % des enfants ne sont pas du tout attachés.
  • 4 % des enfants sont assis dans un siège non adapté et pas correctement attachés.
  • Les dispositifs de retenue pour enfants réduisent le risque de blessures mortelles de 70 % pour les bébés de moins de 1 an et de 55 % pour les enfants de 1 à 4 ans.

(Source, Vias. Étude réalisée sur 1000 enfants dans tout le Pays)

 + d’infos

La Semaine européenne de la mobilité 2019 :