Vie de parent

Voyages à l'étranger :
précautions et code couleur

Ce mercredi, le Comité de concertation a décidé de fixer un cadre un peu plus clair pour les voyages à l’étranger sur fond de crise sanitaire. Comme pour les écoles, une échelle « colorée » va s’instaurer. Du rouge au vert, voici comment cela se décline. Information nécessaire pour les éventuels voyages en famille...

Voyages à l'étranger : précautions et code couleur

La critique s’était fait vive ces derniers jours. Le Conseil national de sécurité (CNS) semblait être parti en vacances, laissant quand même pas mal de points d’interrogation se dessiner au-dessus des départs et retours de vacances. Comme une impression de « on verra bien » qui cohabitait mal avec les listes d’interdictions, permissions et autres autorisations diffusées ces derniers mois.

Visiblement, les critiques ont été entendues et, ce mercredi, un Comité de concertation s’est réuni en présence des membres du Groupe d’experts en charge de l’exit strategy (GEES). Objectif ?  « Préciser la stratégie en ce qui concerne l’accompagnement des personnes qui reviennent de 'zones de risque' d’un point de vue épidémiologique, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 en Belgique ».

Le CNS rappelle qu’il a déjà clairement encadré les déplacements non essentiels à l’étranger. Il a limité « strictement » la liste des pays accessibles aux États membres européens ou membres de l’Espace Schengen. Mais vu l’évolution de la situation sanitaire dans certains pays, cette règle de base n’était plus vraiment suffisante. Voilà donc une nouvelle marche à suivre pour les voyages dans des régions qui étaient considérées initialement comme sûre. Et cela en fonction de codes couleur qui seront consultables sur le site des Affaires étrangères.

Zones rouges

Sont considérées comme « zones rouges » les villes, communes, arrondissements, régions ou pays reconfinés par le pays en question. La liste des zones rouges pourra être élargie, sur base d’un avis de la Cellule d’évaluation (Celeval), aux zones considérées comme étant à très haut risque sur base de critères épidémiologiques objectifs, y compris au sein de la zone Schengen +.

Départ | Pour ces zones, la Belgique émet une interdiction formelle de voyage.

Retour | Les voyageurs qui reviendraient néanmoins de ces zones seront traités comme « high risk contacts », ce qui signifiera qu’ils devront obligatoirement se soumettre à un dépistage et une quarantaine.

Zones orange

Sont considérées comme « zones orange » les villes, communes, arrondissements, régions ou pays pour lesquels un risque sanitaire élevé est constaté par la Celeval sur la base de critères épidémiologiques objectifs.

Départ | Pour ces zones, la Belgique déconseillera fortement les voyages.

Retour | Il sera demandé aux voyageurs qui reviendraient néanmoins de ces zones de se soumettre à un dépistage et une quarantaine.

Zones vertes

Sont considérées comme « zones vertes » les villes, communes, arrondissements, régions ou pays pour lesquels aucun risque ou un faible risque sanitaire est constaté par la Celeval sur la base de critères épidémiologiques objectifs.

Départ | Pour ces zones, aucune restriction particulière ne sera émise. Les recommandations de prudence restent toujours d’application.

Retours | RAS

T. D.

Conseils de base pour les vacances à l'étranger

Destination | Tous les contacts que nous avons eus sur le sujet insistent sur un point : il faut se renseigner sur la situation sanitaire de la région où on se rend. En ce sens, la nouvelle classification, consultable sur le site des Affaires Étrangères, va faciliter les choses.

Mutuelles | Avant de partir, bien s'assurer que tout est en ordre au niveau de la mutuelle (cotisation, papiers, etc.). La situation sanitaire réclame une vigilance encore plus accrue sur ce point.

Covid-19 | Si un des membres de la famille est touché par le Covid-19 durant le séjour. Les mutuelles interviennent : « C'est une maladie comme une autre ».

Test | Précision apportée lors des entretiens : les tests de dépistage Covid peuvent être remboursés pour autant qu'ils soient demandés par un médecin.