Baromètre des parents 2018

 

Vie de parent 

Baromètre 2018 : les mêmes priorités, mais des attentes différentes

Baromètre 2018 : les mêmes priorités, mais des attentes différentes

Les priorités des parents sont connues et constantes : plus de temps en famille, plus de ressources financières et moins de stress. Rien de révolutionnaire. Mais tout de même, cette 4e édition du Baromètre - réalisée avec l’institut de sondage Ipsos - dévoile des attentes de solutions nouvelles et rappelle, une fois encore, les inlassables mêmes demandes de parents, laissées sans réponse. Le Soir et la RTBF ont déjà longuement présenté notre Baromètre 2018. Le Ligueur, lui, revisite cinq de ses thèmes en plaçant la loupe sur les questions financières. 

 

Vie de parent 

Coût de la crèche : les loisirs en prennent un coup !

Coût de la crèche : les loisirs en prennent un coup !

46 % des parents qui ont un enfant de moins de 3 ans et qui ont renoncé à des dépenses ont limité leurs loisirs pour pouvoir payer les frais de garde de leur petit. 14 % renonceraient à des dépenses en alimentation et 10 % à des dépenses de soins de santé.

 

Vie de parent 

Coût de la garderie : petit matin et après-16 heures trop chers

Coût de la garderie : petit matin et après-16 heures trop chers

40 % jugent le coût de la garderie trop élevé. 31 % le trouvent plutôt excessif, 9 % le trouvent très excessif. 42 % le jugent plutôt acceptable et seuls 17 % n’ont aucune réticence à le payer.

 

Vie de parent 

Allocations familiales : la peur d’avoir moins !

Allocations familiales : la peur d’avoir moins !

Parmi les parents inquiets suite à la réforme des allocations familiales, 67 % ont peur de voir leur montant d’allocations familiales baisser en 2020, année où s’appliqueront entièrement les changements du système en Wallonie et dans la Région bruxelloise. 22 % craignent les risques d’erreurs et 19 % les retards de versements. 14 % stressent à l’idée de ne rien comprendre, d’avoir des ennuis s’ils déménagent d’une Région à l’autre et 12 % redoutent d’avoir des enfants à cheval sur l’ancien et le nouveau système.

 

Vie de parent 

Congé parental : pas assez rémunéré pour les papas ?

Congé parental : pas assez rémunéré pour les papas ?

Sur l’ensemble des parents qui n’ont pas pris de congé parental (53 %), 21 % d’entre eux précisent que l’indemnisation du congé est trop peu élevée. 18 % disent qu’ils n’ont pas envie de le prendre… Ils sont 9 % à ne pas savoir que ce congé existe, 9 % qui croyaient ne pas y avoir droit et 7 % qui affirment ne pas y avoir droit.

 

Vie de parent 

Du temps et de l’argent : les parents en redemandent !

71 % des parents réclament plus de temps pour leur·s enfant·s et 66 % plus d’argent pour s’assurer une plus grande sécurité. 62 % aimeraient réduire leur niveau de stress. On retrouve ensuite 53 % des parents qui voudraient pouvoir accompagner un enfant qui traverse une période difficile et presque l’équivalent - 52 % - pour prendre du temps pour (se) soigner ou régler des problèmes de santé chez l’un ou l’autre enfant. La mobilité vient plus loin avec 42 % des parents qui aimeraient bien réduire leur temps de déplacements. Telles sont les priorités des parents.

 

Vie de parent 

Séparation : qui garde l’enfant ?

Séparation : qui garde l’enfant ?

32 % des parents séparés disent avoir choisi la garde partagée des enfants à 50-50, autrement dit en termes juridiques, l’hébergement égalitaire. Par contre, 36 % ont la garde de leur·s enfant·s à 100 %. 10 % fonctionneraient sans règle. Moins de 10 % vivent d’autres modalités - du style un week-end sur deux, plus une partie des vacances.