Tribu curieuse : les bons plans du Ligueur

 

Luxembourg Balade

le Ligueur en balade : tout là-haut, à Saint-Thibaut

le Ligueur en balade : tout là-haut, à Saint-Thibaut

Toute l’année

L’Ourthe sinue de La Roche-en-Ardenne à Hotton. À mi-chemin, au pont de Marcourt, nous voici au pied de la colline de Saint-Thibaut. À droite de la terrasse de « Chez Momo », s’ouvre le chemin forestier qui serpente jusqu’à la chapelle Saint-Thibaut. Il faut compter quarante minutes de pente douce pour arriver tout là-haut.
À 140 mètres au-dessus du niveau de l’Ourthe, se dévoile un panorama XXL. La table d’orientation aide à suivre la courbe parfaite de l’Ourthe qui vogue entre prés, campings et clochers villageois. Posons-nous, paisibles, avec les enfants sur le banc qui offre ses quelques places VIP pour ne rien perdre de la vue plongeante à 180 degrés.
La découverte n’est pas que panoramique. Sur l’éperon rocheux, la chapelle blanche dédiée à Saint-Thibaut apparaît tel un phare pour celles et ceux d’en bas. L’hiver, elle fend l’obscurité d’une étoile de Noël éclairée qui brille sur la vallée. L’été, elle est le point à atteindre en ce menu sommet ardennais.
Pour épater la famille, voici quelques éléments d’histoire que vous pourrez distiller au fil de la promenade. Ici, de 1050 à 1413, se dressait le château des comtes de Montaigu qui abritait une chapelle en son enceinte. La destruction du château n’emporta pas le culte à Saint-Thibaut. Celui-ci se déplaça juste d’une centaine de mètres, les pélerins se retrouvant un peu plus bas à la source marquée alors par une croix.
La chapelle fut construite sur les vestiges en 1639, élargie bientôt par deux petites pièces pour abriter l’ermitage de Saint-Thibaut. Veillant sur la chapelle, des ermites successifs y vécurent solitaires jusqu’en 1968. Aujourd’hui, des bénévoles y accueillent encore régulièrement les pélerins ou les simples promeneurs, amateurs d’horizons dégagés.
P. B.

› En savoir plus