Les coups de cœur du Ligueur

 

12/15 ans16/18 ans+18 ans Cinéma

Le vent se lève

Le vent se lève

L’histoire

Enfant déjà, Jiro scrutait le ciel et rêvait de construire des avions. Et le gamin va arriver ses fins puisqu’à force de travail et de persévérance, les monstres d’acier qu’il a imaginé vont finir par décoller. Le jeune héros que l’on suit dans Le Vent se lève  n’est autre que Jiro Horikoshi, cet ingénieur japonais qui mit au point plusieurs de ces avions légers et maniables qui ont servi aux kamikazes durant la Deuxième Guerre mondiale. Ce film nous plonge donc dans le Japon de l’entre-deux-guerres. A travers le parcours de Jiro, on revisite le tremblement de terre de 1923. Mais aussi, la crise économique et la montée des nationalismes, en Europe notamment. Un continent que Jiro visitera, sa société ayant des contacts avec l’industrie aéronautique allemande. Un récit historique, mais pas seulement : Jiro est amoureux de la jeune Nahoko, et a des rendez-vous épisodiques et hauts en couleurs avec un de ses maîtres, l’ingénieur en aéronautique italien Giovanni Caproni…

Les coulisses

Le Vent se lève est annoncé comme l’ultime film de réalisateur japonais Hayao Miyazaki (73 ans) à qui l’ont doit notamment Le Voyage de Chihiro, Princesse Mononké, Ponyo sur la falaise ou encore Le Château ambulant. On y retrouve la poésie, la finesse, l’imagination et le trait caractéristique (tous les dessins sont faits à la main) du maître japonais du cinéma d’animation. Différence cependant avec ses œuvres précédentes, que vous avez peut-être vu ou revu en famille : Le Vent se lève ne nous plonge pas dans un univers imaginaire et féerique, voire presque délirant, dont Miyazaki a le secret, mais est, au contraire, parfaitement réaliste.

Pourquoi Le Ligueur vous le recommande ?

Dans la lignée des ses autres films, Le Vent se lève est, lui aussi, une pure merveille : Miyazaki est un de ses rares animateurs à nous faire oublier que les acteurs qui s’agitent sous nos yeux ne sont finalement que virtuels. Intéressant, pour vos ados notamment, de revisiter un pan de l’histoire mondiale, avec un autre regard que le nôtre : ici, c’est depuis le Japon et avec un regard tourné vers l’Europe que l’on entrevoit l’arrivée de la Deuxième Guerre Mondiale. Instructif aussi de constater combien, à l’époque, le décalage, économique notamment, entre le Japon et notre continent. Une question et cet éternel débat aussi, à aborder avec votre jeune dans la foulée de ce film : ces innovations technologiques qui deviennent aussi des engins de mort…

Pour quel âge ?

Accessible dès 10 ans, mais on conseillerait plutôt 12 ans, pour comprendre les références historiques. Attention aussi à la longueur du film.

Anouck Thibaut

Le vent se lève (2h06), sortie le 5 mars.