Les coups de cœur du Ligueur

 

6/8 ans9/11 ans Livres

Prix Versele 2015 - 4 chouettes

Prix Versele 2015 - 4 chouettes

LE SOULIER NOIR
Françoise Legendre - Jean-François Martin - Éditions Thierry Magnier

Un seul soulier, celui que Simon, le héros de l’histoire, devenu adulte, reçoit un jour par la poste ! Des dizaines d’années auparavant – c’était en 1938 - une voisine avait ramassé ce soulier dans la rue, parmi les affaires jetées par les Nazis qui arrêtaient les familles juives. Elle n’ignorait pas, cette voisine, combien Simon aimait ses bottines neuves, cadeau d’anniversaire de ses 6 ans. L’enfant avait échappé à la déportation, avait grandi dans une autre famille, avait quitté l’Allemagne. Et la voisine avait fini par retrouver sa trace…

LES MONSTRES DE LA-BAS
Hubert Ben Kemoun - Éditions Thierry Magnier (Coll. Petite Poche)

C’est la première fois que Nelson quittait sa ville et traversait l’estuaire pour aller « à l’étranger » : un court séjour à Brick-City chez Fubalys, sa correspondante. Elle est jolie, encore plus que sur les photos, cette Fubalys. Et aimable, en plus ! Le seul problème, ce sont ses doigts. Oui, Fubalys a six doigts, dont deux pouces, à chaque main. Nelson en éprouve une certaine gêne. Mais cette gêne se mue en angoisse lorsqu’il découvre que tous les habitants de Brick-City sont porteurs de cette « anomalie »… À ce stade, vous vous dites : voici un petit roman, un de plus, qui parle du handicap et de la différence. Attendez la fin. Assurément, vous serez surpris !

MAUVAIS GARCON
Michaël Morpurgo - Michaël Foreman - Gallimard Jeunesse - Trad. de l’anglais par Diane Ménard LAURÉAT 2015

Un homme raconte sa vie à l’intention de son petit-fils. Il était né en pleine guerre, quatrième de six enfants, n’avait jamais aimé l’école et avait très vite été considéré par tout le monde, y compris par sa mère, comme un « mauvais garçon ». Son récit est celui d’un sauvetage : comment il a pu se reconstruire, grâce à l’aide d’un petit nombre d’adultes qui lui ont fait confiance. L’auteur imprègne son œuvre de souvenirs personnels et d’expériences vécues. Quand on apprend par exemple que les Morpurgo ont fondé une association permettant aux enfants des villes de découvrir les travaux de la ferme, on ne s’étonne pas de la place centrale que tiennent les chevaux de trait au sein du roman. Particulièrement ce Dombey, une bête au départ maltraitée et farouche, que le « mauvais garçon » va réussir à apprivoiser.

ÉPHEMERE
Frédéric Marais - Les fourmis rouges

Saviez-vous que les éphémères sont les plus anciens insectes ailés que l’on croise encore aujourd’hui ? Qu’ils sont très sensibles à la pollution et que leur population est en nette régression ? Qu’à l’état de larves, ils peuvent vivre trois années. Mais qu’une fois devenus adultes, ils n’ont plus que quelques heures devant eux ? Qu’ils ne disposent ni de bouche ni de tube digestif, ce qui leur ôte toute possibilité de se nourrir? On comprend qu’un tel insecte - à la fois aussi fragile et aussi résistant - inspire les artistes. Dans un album grand format, Frédéric Marais dote ce héros minuscule d’un esprit rebelle bien décidé à profiter au maximum de la journée qui lui est accordée. Un héros qui n’a peur de rien ni de personne. Et qui veut tout connaître et tout savoir…

L’ATTRAPE-FANTOME
Alex Cousseau - Rouergue (Coll. Dacodac)

Un roman délicieux dans lequel plusieurs fils se croisent et finissent par se superposer. Le cadre ? Une maison isolée au milieu de la forêt. Voici d’abord le jeune narrateur, Antonin - presque 11 ans - qui, comme devoir du week-end, doit écrire un poème. Il n’a jamais écrit de poème. Il se demande ce que c’est, à quoi peut bien servir la poésie et il est bien décidé à mener l’enquête. Voici la mère qui rentre du travail, bouleversée : sur la route, elle a renversé un chevreuil. L’animal est mort. Elle n’a pas eu le cœur de l’abandonner et l’a emporté dans le coffre de la voiture. Voici la grand-mère, pleine d’énergie, qui estime que la nature a fait cadeau à la famille de plusieurs kilos de viande. Voici aussi le père qui dédramatise volontiers les situations et le grand-frère qui joue à merveille son rôle de grand ado. Antonin écrira son poème. D’une traite. Un texte qui reprendra « toutes ces poussières de vie », de quoi les faire « vivre plus longtemps » !

Les infos pour participer, c'est ici.

Avec le soutien de :

vec l

soutien de