L'adolescence...

 

Vie de parent 

L’adolescence… Il faut juste tenir le coup

L’adolescence… Il faut juste tenir le coup

On a beau s’y préparer, ça vous tombe dessus sans crier gare. Soudain, votre fiston si mignon s’agace à vos moindres mots, votre princesse vous claque la porte au nez et vous vous retrouvez tout chose. Ben oui, vous allez devoir vous y faire, vous rentrez dans l’adolescence, une période que vous allez partager avec vos enfants et qui vous entraînera souvent en haute mer. Souquez ferme ! Le Ligueur a récolté des infos et des manières de faire auprès de spécialistes pour vous aider à maintenir le cap.

 

Vie de parent 

Wesh l’école, à la bien !

Wesh l’école, à la bien !

Allez, ouvrons ce dossier par un petit exercice. Celui de se mettre dans la peau d’un ado. Rien de plus facile, nous sommes tous passés par là. D’un côté, vous avez l’école. Qui, hormis deux-trois détails, semble si routinière. Et de l’autre, la vie, la vraie. La découverte de l’autre, les milliards de sollicitations une fois que la porte de l’autonomie s’entrouvre. Que choisissez-vous ? La deuxième option, bien sûr. Oui, mais la réussite, les diplômes, l’avenir ? Parents, c’est là que vous intervenez. Est-ce que le rôle est facile ?

 

Vie de parent 

« C’est le clash dans l’assiette »

« C’est le clash dans l’assiette »

Si nourrir un enfant n’est jamais chose aisée, dès l’adolescence, ça devient de la haute voltige. Les ennemis sont nombreux : la malbouffe, les habitudes compulsives, le grignotage, les fausses infos… Mais le combat n’est jamais perdu. À force de temps, de patience et de persévérance, il existe tout un tas de petits trucs pour redresser la barre. Fini de déguster, vous allez vous régaler.

 

Vie de parent 

Trop d’la hype !

Trop d’la hype !

La hype, c’est tout ce qui brille. Tout ce que l’on donne à voir. Une des branches de l’arborescence adolescente, c’est la possession. Les objets coups de cœur, les copains qui font corps, l’amour des marques à en faire peur... autant de stigmates de la connivence avec le groupe. Autant de signes qui disent qu’on a lâché la main de papa-maman et qu’on part voir ailleurs, en bande, ce qui se passe par-delà le monde. De quoi avoir un peu peur, mais on a de quoi vous faire desserrer les dents.

 

Vie de parent 

L’amour, c’est déclassé

L’amour, c’est déclassé

Déclassé ? Contrairement à ce que l’on pourrait comprendre, chez les ados aujourd’hui, « déclassé » veut dire au-dessus de tout. Rassurons les romantiques qui nous lisent : non, le sentiment amoureux n’est pas rétrogradé. Ni l’amitié. Ni la sexualité. Bien au contraire. Peut-être que tout cela mute un peu et échappe aux parents. Ce qui n’empêche pas la passion, les expérimentations, les petits drames, les grands bonheurs. Au beau milieu de ce tourbillon de vie, le parent est largué. Mais pas de quoi voir rouge.

 

Vie de parent 

« AFK, pfff, c’est l’seum »

« AFK, pfff, c’est l’seum »

AFK ? Terme employé par nos ados préférés qui nous vient tout droit du monde des jeux vidéo, tchats et compagnie et qui signifie « Away From the Keyboard ». Loin du clavier et des écrans, donc, pour signifier que l’on va se laver, manger ou, tiens, faire du sport. Ou tout du moins bouger un peu. Nous refermons ce dossier avec une opposition, celle de l’écran contre l’activité physique. A priori, ils sont opposés, mais vous allez voir qu’il est possible de se servir de l’un pour encourager l’autre. Et inversement… Vous suivez ?