Les cours d'histoire
contrent l'extrémisme

 

Vie de parent 

L’Histoire comme repoussoir à l’extrémisme ?

L’Histoire comme repoussoir à l’extrémisme ?

Les Anglo-Saxons sont plus percutants. Machine kills fascism. Ou encore Know your History. Peu importe le slogan finalement, vous aurez saisi l’idée, née au lendemain des scores insensés des législatives au nord du pays. Véritable douche froide au sein de la rédaction du Ligueur.

 

Vie de parent 

Flamands et francophones face à l’Histoire

Flamands et francophones face à l’Histoire

Ouvrons ce dossier avec une question très simple : comment enseigne-t-on l’histoire en Flandre et en Communauté française ? Nous avons frappé à plusieurs portes, rencontré quelques profs des deux côtés du rivage, aux visions souvent distinctes. Il en ressort de sacrées variations. Peut-être trop pour un pays qui brandit l’union comme valeur prépondérante…

 

Vie de parent 

Nos enfants et leurs cours d’histoire

Nos enfants et leurs cours d’histoire

Le Ligueur est parti à la rencontre de quatre anciens élèves qui ont obtenu leur diplôme de secondaire en juin dernier. Contre toute attente, le cours d’histoire contemporaine fait partie de leurs cours préférés. Encore plus inattendu : ils sont passionnés par la Deuxième Guerre mondiale. Génial. Laissons-leur la parole.

 

Vie de parent 

Donner du temps à l’Histoire

Donner du temps à l’Histoire

Histoire, transmission. Transmission, éducation. Quoi de plus logique que de voir comment les parents font vivre l’Histoire avec leurs enfants… quand ils le font. Ici, vous nous expliquez là où ça coince. Ensuite, nous avons exposé vos problématiques à Vinciane Hanquet, avec qui on a réfléchi à des solutions. Et de surcroit, l’auteur Émile Bravo - que l’on retrouve ci-après - s’est invité dans cette page. Oui, l’Histoire, ça déborde.

 

Vie de parent 

« En quoi le nationalisme vient nous emmerder ? » - © Dupuis

« En quoi le nationalisme vient nous emmerder ? »

Refermons ce dossier sur une interview à six mains d’auteurs de bande dessinée qui, en plus de gommes et d’encres de Chine, mettent un peu d’Histoire dans leurs cartons à dessin.