À quoi faire attention lors de l’achat d’un nouveau cartable ?

3/5 ans6/8 ans9/11 ans ConsommationSantéÉcole

À roulettes ou classique ?

Même si votre gamin(e) fait des pieds et des mains pour avoir un cartable à roulettes, mieux vaut y renoncer. La raison ? Tirer derrière soi pareil objet nécessite une torsion de la colonne vertébrale, ce qui engendre un mauvais maintien lors de la marche. Résultat : tout comme un cartable classique trop lourd (voir plus bas), ce type cartable est mauvais pour le dos. Sans compter que, dans les escaliers à l’école ou dans le bus, il faut bien le porter, ce fameux cartable, dont la structure est d’ailleurs aussi plus lourde que le cartable classique. Autre désavantage : comme il a des roulettes, votre enfant aura (encore) moins tendance à faire attention à ne pas trop le charger.

Pour choisir un cartable, tenez compte de :

• sa largueur qui doit correspondre à celle des épaules de votre jeune écolier ;
• ses bretelles qui doivent être larges et pas trop longues (donc bien réglées) ;
• son ouverture qui doit être aisée, même pour les petites mains (faites le test avec votre enfant lors de l’achat) ;
• son poids, qui doit être le plus léger possible, à vide.
L’idéal aussi : un fond, des coutures renforcées et des bandes fluo pour être vu des automobilistes dès que les journées vont raccourcir.
Autre conseil pour cet achat, surtout si votre enfant n’est pas le plus soigneux avec son matériel : y mettre le prix, donc quelques euros de plus, permet souvent de garder cet objet incontournable plus d’un an. 

Quid du poids ?

Idéalement, le poids du cartable plein ne devrait pas dépasser 10% du poids de votre enfant : faites le calcul ! Un objectif, hélas, souvent dépassé, et qui peut engendrer fatigue et maux de dos, voire déformation de la colonne vertébrale.
Plusieurs possibilités pour éviter que votre jeune élève n’en ait plein le dos : aidez-le à s’organiser afin qu’il ne rapporte à la maison que les affaires dont il a besoin pour ses devoirs et leçons. Le cas échéant, interpellez son enseignant afin de voir si d’autres solutions ne peuvent pas être mises en place comme un espace supplémentaire pour laisser ses affaires à l’école. Ou encore, un cahier de devoirs unique pour toutes les matières.

Cette réponse vous a aidé ?
Parmi les 500 questions-réponses du Ligueur, celles-ci devraient aussi vous intéresser :

Existe-t-il un traitement préventif contre les poux ?

Comment choisir un vélo pour mon enfant ?

Ma fille a 5 ans. Est-ce prudent d'acheter un lit superposé ?

Vous avez une question plus personnelle ?
Posez-là via redaction@leligueur.be