Nos 500 réponses à vos 500 questions
 

Décaler l'heure du dodo durant les vacances : une bonne idée ?

3/5 ans6/8 ans9/11 ans12/15 ans16/18 ans SantéÉcoleBien-être

Une constante, dans la majorité des familles : durant les grandes vacances, vous décalez l’heure du coucher, même pour les plus jeunes.

Youpi, le dodo à « pas d’heure » ! La faute aux longues journées d’été. Mais aussi, pour la plupart des gamins, au rythme des vacances qui n’a rien à voir avec celui du reste de l’année. Un « décalage horaire » estival qui a du bon, comme le souligne Carole Bloch, thérapeute et coach parental : « La période des congés peut être l’occasion de lâcher prise sur certaines choses, par exemple sur l’heure du coucher. Pas d’inquiétude : les enfants s’adaptent facilement et vont, le plus souvent, décaler aussi l’heure du lever. Gardons à l’esprit que les enfants ont un rythme qu’il faut respecter, notamment en ce qui concerne la sieste des plus jeunes ». Et notre interlocutrice de rappeler que, même en vacances, les enfants ont besoin de structure et de cadre. Décaler l’heure du dodo ne signifie donc pas que tout doit être permis durant le reste de la journée.

Nos conseils

Attention cependant, si votre enfant participe à un stage (ou à plusieurs stages) ou part au camp : durant ces semaines-là, votre gamin(e) devra reprendre le même rythme que durant l'année scolaire, avec un lever matinal à heure régulière. Anticipez et recalez progressivement l'heure du coucher durant les jours qui précèdent le début de ces activités.
Autre conseil : pour les plus jeunes surtout, évitez, si possible, de rentrer de vacances un ou deux jours avant la reprise de l’école. Pour les horaires mais aussi parce qu’un tel changement peut être insécurisant pour certains enfants.

Combien d’heures de dodo, à quel âge ?

Comment faire en sorte que toute votre tribu soit fraîche et dispo pour reprendre le chemin de l’école dès les premiers jours de septembre ? Tout simplement en recalant vos enfants, par exemple quart d’heure par quart d’heure. Mieux vaut donc y aller progressivement qu’en un seul coup, la veille de la rentrée. Un réglage côté sommeil qui n’empêche évidemment pas - autre conseil ! de profiter des vacances jusqu’au dernier moment.
Même si un enfant n’est pas l’autre - certains, au même âge, auront davantage besoin de repos que d’autres -, voici quelques repères concernant le nombre d’heures de sommeil nécessaire par nuit afin que cette dernière soit réparatrice:
• Maternelle (3 à 6 ans) : 11 à 12 heures.
• Primaire (6 à 12 ans) : 10 heures.
• Adolescent (12 ans et +) : 8 à 9 heures.

Cette réponse vous a aidé ?
Parmi les 500 questions-réponses du Ligueur, celles-ci devraient aussi vous intéresser :

Mes enfants rêvent d'un trampoline. Cette activité est-elle risquée pour eux ?

Mon enfant a 5 ans. Combien de kilomètres peut-il faire à pied ?

Quels sont les principaux dangers qui menacent mon petit au jardin ou à la plage en été ?

Vous avez une question plus personnelle ?
Posez-là via redaction@leligueur.be