Faut-il intervenir lorsque nos enfants se bagarrent ?

3/5 ans6/8 ans9/11 ans Éducation

Petit rappel, avant de répondre à votre question : si ces conflits sont éprouvants pour les parents, ils sont utiles pour le développement social de nos enfants.

C'est en effet parce qu'ils ne sont pas toujours d'accord entre eux qu’ils vont apprendre qu'on peut avoir des avis, des envies, des désirs, des projets différents les uns des autres. En se bagarrant, les enfants vont aussi découvrir que s'ils parviennent à trouver une issue à leurs conflits, ils pourront jouer ensemble et avoir beaucoup plus de plaisir à deux que seul.
Que faire quand une bagarre entre enfants risque de mal tourner ? Mettre un cadre est toujours intéressant. Et par exemple, leur dire qu'on n'aime pas du tout les bagarres où on risque de se faire mal. Ou encore  leur faire savoir que s'ils veulent se battre, ils doivent aller dans le jardin, au garage ou (un peu) loin de vous, si vous êtes au parc ou sur la plage. Mettre ainsi une règle va transformer la bataille en jeu et on sait bien que certains enfants aiment se battre ! Ils devront, cependant, assumer les coups perdus... sans se plaindre. Dans certains cas de disputes violentes, la séparation des combattants est une mesure utile : dans sa chambre ou dans son coin, si vous êtes à l'extérieur ! Et quand les colères sont apaisées, on fait le point.

Nos conseils

Une idée encore, mis en place par certaines écoles à propos des bagarres, mais qui peut aussi se faire à la maison : le « carnet de râleries ». Les enfants y notent leurs conflits, colères et autres sentiments d'injustice et signent leurs écrits. Ce carnet est lu régulièrement, entre enfants et adultes. Bien souvent, au moment de la lecture, le problème n’est plus. Les enfants prennent ainsi conscience de leur capacité à résoudre eux-mêmes leurs conflits.

Parmi les 500 questions-réponses du Ligueur, celles-ci devraient aussi vous intéresser :

Mon fils ne supporte pas de perdre. Dois-je le laisser gagner pour éviter ses colères ?

Comment préparer mon aîné à l'arrivée d'un bébé ?

Ma belle-mère a-t-elle son mot à dire quant à l'éducation de nos enfants ?

Vous avez une question plus personnelle ?
Posez-là via redaction@leligueur.be