Mon enfant dit sans cesse qu’il s’ennuie. Faut-il le laisser faire ?

3/5 ans6/8 ans9/11 ans ÉducationLoisirs

Quel enfant n’a jamais tourné en rond en vous glissant plaintivement qu’il s’embête ? Un réaction qui a de quoi vous irriter, surtout s’il surgit au moment où vous êtes sur-occupé et que vous, vous rêveriez justement d'avoir quelques instants pour "ne rien faire".

Durant ces deux mois de vacances, ce comportement est peut-être encore plus fréquent car, contrairement à ce qui se produit durant l'année scolaire, votre gamin(e) est sans doute un peu moins stimulé(e) par ses multiples activités scolaires ou autres. Pas d’inquiétude ! Tout d'abord parce que durant les congés, les enfants ont besoin de se poser et de se reposer. Mais ce n'est pas tout : comme le rappelle la psychologue Mireille Pauluis, le fait de s’ennuyer est fondamental pour grandir. « Dès qu’on laisse du temps et de l’espace à un enfant, son imagination et sa créativité peuvent se développer. Ce mécanisme se met en place dès les premiers mois de la vie. Le nourrisson qui pleure parce qu’il a faim et que l’on fait patienter quelques instants apprend à penser en imaginant que sa mère va arriver pour le nourrir. D’où la nécessité de ne pas tomber illico sur son dos en répondant à ses besoins primaires. L’important est évidemment d’adapter le temps de réponse en fonction de l’âge du bébé. C’est la même chose lorsque votre enfant grandit : en l’occupant sans cesse à la maison et en remplissant son calendrier à l’extérieur, on coupe sa capacité de penser, d’imaginer et de créer. »

Être maître de son temps

Autre avantage : en s’occupant seul, votre enfant reprend les rênes et devient actif. C’est lui qui décide ou non de sortir de sa torpeur. Et ce, en faisant le choix de jouer, de dessiner, de lire, de bricoler, de rêver… Une liberté et une créativité qui vont aussi alimenter sa réflexion : de ce vide ou de cet ennui peuvent naître une série de questions, de réflexions ou d'observations qui ne seraient pas venus à l'esprit de votre enfant sans cela. Exemples parmi tant d'autres : pourquoi les gouttes de pluie ruissellent-elles sur la vitre ? ; pourquoi les papillons tiennent-ils au plafond ; pourquoi la bille roule-t-il plus vite si la pente est forte ?

Nos conseils

  • S’ennuyer, c’est donc tout un art, qui s’apprend dès le berceau. Durant quelques instants d’abord, avant d’augmenter la durée.
  • Votre petit a raté cette étape ? Il est encore temps de lui faire découvrir qu’il est possible de s’occuper tout seul. En lui donnant dans un premier temps quelques idées, avant de le laisser seul face à lui-même. Piège à éviter autant que possible : la télé. Certes, on peut y apprendre et y découvrir beaucoup de choses. Mais face à l’écran, votre enfant est passif, ce qui est un frein à sa créativité.
  • Pour les plus grand, ne proposez pas systématiquement à votre enfant des idées pour sortir de ces moments de flottement. Laissez-lui le temps de trouver des solutions pour sortir de son ennui en se lançant dans un jeu… ou en continuant à ne rien faire. En apparence du moins, parce qu’il peut aussi filer dans ses rêves et enrichir ainsi son monde intérieur. Bref, c’est lui qui est aux commandes, et c’est bien : c’est la meilleure façon de grandir !

Cette réponse vous a aidé ?
Parmi les 500 questions-réponses du Ligueur, celles-ci devraient aussi vous intéresser :

Mon enfant ne supporte pas de perdre. Faut-il le laisser gagner pour éviter ses colères ?

Commen annoncer à mes enfants que j'ai un nouvel amoureux ?

Mon enfant est toujours constipé : que faire ?

Sur le même sujet

Tous les enfants sont créatifs. Faites le test

Créativité et imagination : voilà bien deux mots qui interpellent bon nombre de parents, convaincus que ces aptitudes aident à faire grandir leurs marmots, sans parfois trop savoir comment les encourager. Tour de la question avec la psychologue Mireille Pauluis. Et pour titiller la créativité des enfants, les animatrices Aurore Berger et Laure Gengoux du Tilt de Rixensart nous donnent des pistes et un jeu, à mettre en pratique avec deux fois rien.

 
Vous avez une question plus personnelle ?
Posez-là via redaction@leligueur.be
Sur le même sujet

Tous les enfants sont créatifs. Faites le test

Créativité et imagination : voilà bien deux mots qui interpellent bon nombre de parents, convaincus que ces aptitudes aident à faire grandir leurs marmots, sans parfois trop savoir comment les encourager. Tour de la question avec la psychologue Mireille Pauluis. Et pour titiller la créativité des enfants, les animatrices Aurore Berger et Laure Gengoux du Tilt de Rixensart nous donnent des pistes et un jeu, à mettre en pratique avec deux fois rien.