Nos 500 réponses à vos 500 questions
 

Mon enfant va désormais rentrer seul de l'école. Quels conseils lui donner ?

9/11 ans ÉducationTransportÉcole

Grand changement pour votre gamin(e) dès la rentrée : il (elle) rentre seul de l’école, à pied, à vélo ou encore en transport en commun.

Un repère : un enfant n’est pas l’autre mais selon les spécialistes de l'IBSR (Institut belge pour la sécurité routière), 9-10 ans est l’âge auquel on peut généralement et raisonnablement faire face aux dangers de la circulation.

Nos conseils

Quelques conseils pour que ses premiers pas en solo dans le trafic se passent le mieux possible :

  • Si ce n’est déjà fait, profitez de ces quelques jours avant la rentrée pour faire le trajet avec lui. D’abord à ses côtés, en décryptant avec lui les dangers potentiels de la circulation (sortie de garage, traverser entre deux voitures, rails du tram, voies ferrées...) ou en trouvant avec lui, s’il doit prendre le bus ou le tram, des points de repère pour descendre au bon arrêt. Proposez-lui ensuite de faire le chemin comme s’il était tout seul en le suivant de loin pour identifier ses (éventuelles) imprudences et l’aider à les corriger par la suite.
  • Le trajet le plus court n’est pas nécessairement celui où il sera le plus en sécurité dans le trafic. Réfléchissez à un itinéraire où il pourra, par exemple, traverser la chaussée à un feu plutôt que simplement dans un passage pour piétons. Des conseils qui sont aussi valables si votre enfant se rend à l’école en vélo. Dans ce cas, méfiance avec certaines pistes cyclables qui peuvent donner une fausse impression de sécurité.
  • Nous sommes encore en été, mais les journées vont – hélas – vite raccourcir : pensez aux bandes réfléchissantes sur les cartables et la veste de votre enfant. Idem pour l’éclairage de son vélo.
  • Et s’il votre enfant est seul à la maison avant votre retour : si possible, pensez à prévenir les voisins, voire même à y laissez une clé, au cas où il aurait oublié la sienne. Et puis, un petit mot doux sur le frigo ou à côté de son goûter préféré fait toujours mouche.
  • Personne n’est à la maison pour l’accueillir à son retour ? Rappelez-lui les dangers que celle-ci peut receler. Faites des coups de sonde : que fais-tu si tu as oublié tes clés, si tu laisses tomber un verre sur le carrelage, si on sonne à la porte ?
  • Ultime conseil, puisque vous ne pourrez pas vous empêcher de passer un coup de fil pour vous assurer de son arrivée à bon port : évitez de prendre cette habitude à heure fixe. Cela vous épargnera un stress inutile le jour où vous (ou lui) avez un contretemps.

Cette réponse vous a aidé ?
Parmi les 500 questions-réponses du Ligueur, celles-ci devraient aussi vous intéresser :

Mon enfant me scie pour s'installer à l'avant de la voiture. A quel âge est-ce permis ?

Faut-il intervenir lorsque nos enfants se bagarrent ?

Comment puis-je conserver mon droit au supplément d'allocations familiales comme monoparentale ?

Vous avez une question plus personnelle ?
Posez-là via redaction@leligueur.be