Enfants : 3/5 ans

Pour le plaisir, mais pas que…

Pour le plaisir, mais pas que…

Entre 3 et 6 ans, l’enfant découvre son corps. Motivé par la recherche du plaisir ou d’un apaisement, il explore. Et c’est tant mieux. Encore faut-il y ajouter la notion de l’intime pour que cela se passe dans les meilleures conditions.

 

3/5 ans Développement de l'enfant

Les amitiés maternelles, entre exclusivité et gentille meute

Les amitiés maternelles, entre exclusivité et gentille meute

Vous la visualisez à tous les coups : une bande de parents, réunis devant un bâtiment scolaire à deviser sur les relations amicales tumultueuses de leurs jeunes enfants. Tous les travers y sont passés en revue. Du classique « T’es plus ma copine » à l’exclusivité des relations hypercomplexes : Sophia est la copine d’Alisha, mais Alisha ne jure que par Victor qui, lui, ne s’entend justement pas avec Sophia. Vous êtes perdu·e·s ? Nous aussi. Vite, il est temps de discuter de tout cela avec la psychologue Mireille Pauluis.

 

3/5 ans Santé

« Entrer dans l’univers hospitalier, c’est aussi entrer dans un milieu inhospitalier »

« Entrer dans l’univers hospitalier, c’est aussi entrer dans un milieu inhospitalier »

Les hôpitaux ne sont évidemment pas des lieux que les parents aiment fréquenter. Mais, parfois, c’est un passage obligé pour son enfant, que ce soit pour de simples examens, une opération chirurgicale ou tout autre parcours de soins plus long. Comment préparer son enfant à tout cela et se préparer en tant que parent ? On en parle avec Sylviane Legros, neuropsychiatre et anthropologue de la santé.

 

3/5 ans 

« Le bébé va naître… Un vrai ? »

« Le bébé va naître… Un vrai ? »

Annoncer l’arrivée d’un bébé dans la famille à son grand, à sa grande ou à ses aîné·e·s n’est pas un événement banal. C’est vrai côté parents : quel tumulte d’émotions dans la tête et dans le cœur, en effet ! C’est vrai côté enfants. Et là, selon leur âge, ils réagissent bien différemment.

 

3/5 ans Baby-sitting

Et si on osait le baby-sitting ?

Et si on osait le baby-sitting ?

Entre crainte d’abandonner son enfant et sentiment de culpabilité, recourir au baby-sitting n’est pas toujours naturel pour certains parents. Et pourtant, pour la famille et la construction de l’enfant, les répercussions peuvent être très positives.