Âges : Enfants

Au pays des monstres et des merveilles de papier - Thinkstock

Au pays des monstres et des merveilles de papier

Dix fois, cent fois, Adrien demande et redemande la même histoire. Pourtant, il a plein d’autres albums. Mais voilà, ces jours-ci, c’est celui-ci qui a sa préférence. Il le "lit" seul ou le tend à toute personne prête à en tourner les pages avec lui.

 

3/5 ans 

Saint Nicolas, j’ai un cadeau pour toi !

Saint Nicolas, j’ai un cadeau pour toi !

La tutte, jadis si pratique pour rassurer notre petit loustic, aujourd’hui inesthétique dans la bouche de notre enfant qui tente de parler comme un grand. C’est sûr, il est temps de s’en débarrasser. Et pour ne pas jouer les grands méchants voleurs de tuttes, pourquoi ne pas suggérer à notre bambin de l’offrir lui-même en cadeau à saint Nicolas ?

 

3/5 ans 

Il ne veut pas prendre ses médicaments

Il ne veut pas prendre ses médicaments

Ils courent, ils courent, les microbes, et voilà que votre petit bout est malade. Le hic : il refuse de prendre ses médicaments. Voici quelques astuces pour vous faciliter la tâche et éviter que ce moment ne tourne au drame.

 

6/8 ans 

Un coup d’avance sur les retards à l’école

Un coup d’avance sur les retards à l’école

Le réveil qui sonne. Réveiller les enfants. Habiller tout le monde. Faire le petit déj. Se brosser les dents. Mettre chaussures et manteaux. Ne pas oublier les cartables. Trop tard, les portes de l’école viennent de se fermer. Ça va barder ! Quoi de plus normal ? Mais quelle est la solution alors ? Comment l’école peut-elle réagir ? Faisons sans tarder le tour des solutions les plus créatives avec des enseignants et des parents.

 

6/8 ans ÉcoleMaladie

Enfants malades : Take Off vient à leur aide

Enfants malades : Take Off vient à leur aide

Faustine, 11 ans, est atteinte d’une tumeur au cerveau depuis 2014. Avec la maladie, c’est le drame qui est entré dans la famille. Au-delà des traitements lourds, c’est aussi la scolarité de Faustine qui est ébranlée. Or, vaincre la maladie passe aussi par la préservation de la vie sociale de l’enfant, du contact qu’il garde avec ses amis, sa classe et son institutrice. L’asbl Take Off propose aux enfants d’être en contact permanent avec leur classe via un ordinateur. Reportage.

 
 

Bon plan

Le Ligueur utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus