Ressources garanties

Garantir le paiement des contributions alimentaires

Garantir le paiement des contributions alimentaires

Les chiffres de notre dernier Baromètre sont implacables : 4 parents sur 10 ne reçoivent pas la contribution alimentaire due par leur ex-conjoint. Comme l’année dernière. Et comme l’année d’avant. Seize ans après la création du Secal (Service des créances alimentaires), il est grand temps de revoir son fonctionnement.

 
 
 

 SéparationRessources garanties

Enquête séparation et argent (4/4) : 85 % des parents ont des difficultés à joindre les deux bouts

Enquête séparation et argent (4/4) : 85 % des parents ont des difficultés à joindre les deux bouts

La Ligue des familles détaille sa dernière enquête. Quatrième volet : l’après-séparation et le risque de pauvreté. Six cents parents ayant connu une séparation avec enfant(s) ont été interrogés.

 

 SéparationRessources garanties

Enquête séparation et argent : au tribunal ou accord à l’amiable ? (1/4)

La Ligue des familles détaille sa dernière enquête. Cette fois-ci, ce sont les créances alimentaires qui ont été mises sous la loupe. Six cents parents ayant connu une séparation avec enfant(s) ont été interrogés.

 

Vie de parent SéparationRessources garantiesMonoparentalité

Soutenir les familles monoparentales et lutter contre la pauvreté des enfants

Nous l’attendions depuis des années. Le 15 janvier dernier s’est enfin réunie la Commission fédérale des contributions alimentaires. De plus en plus de familles monoparentales, des femmes en grande partie, et des enfants sont appauvris par le mauvais paiement des rentes alimentaires. Avec cette Commission, nous espérons un meilleur calcul de ces contributions et ainsi un meilleur paiement. Mais il faudra aller plus loin.

 

 SéparationRessources garantiesMonoparentalité

Séparation : 18 % des parents optent pour la garde alternée - Thinkstock

Séparation : 18 % des parents optent pour la garde alternée

A l'occasion de la sortie du livre de Yapaka "La garde alternée: les besoins de l'enfant", revenons sur l'étude de la Ligue des familles sur le sujet. En effet, depuis 2006, lorsqu'un couple avec enfant(s) passe par la justice pour organiser sa séparation, le juge doit proposer, en priorité, un hébergement égalitaire. L'esprit de la loi suggère ainsi que la garde alternée est la meilleure solution pour les enfants. Mais qu'en est-il dans les faits ? La loi de 2006 a-t-elle changé les habitudes ? Réponse avec l’enquête de la Ligue des familles réalisée avec la collaboration de l’institut Dedicated.