Âges : Vie de

Protégeons les enfants des violences conjugales

Protégeons les enfants des violences conjugales

L’ONE mène en ce moment même une campagne trop discrète, sur un sujet qui l’est tout autant. Les violences conjugales et leur impact catastrophique sur les enfants. L’idée n’est jamais de condamner, mais de comprendre dans quel schéma tombe le couple, l’exhortant à en parler, pour pouvoir en sortir, dans l’intérêt de l’enfant. On regarde cette réalité bien en face, avec la passionnante Marine Noel, qui gère cette campagne côté ONE avec beaucoup de justesse.

 

 

Enfants placés : à 18 ans, c’est souvent la galère

Enfants placés : à 18 ans, c’est souvent la galère

En 1990, pour s’ajuster aux normes européennes, la Belgique votait une loi qui ramenait l’âge de la majorité de 21 ans à 18 ans. Une bonne initiative sauf pour les jeunes mis à la porte de leur institution ou de leur famille de substitution, sans rien dans les poches. Rencontre avec une association qui se préoccupe de leur sort.

 

 Culture

Parents inspirés : tout ça, c’est la faute à Calogero

Parents inspirés : tout ça, c’est la faute à Calogero

Durant le confinement, Nicolas et sa fille Lyudmilla (un peu moins de 9 ans à l’époque des faits) ont sorti une chanson explosive et sautillante sur le virus. Un morceau qui reste toujours un excellent antidote contre l’adversité sanitaire. Allez, on bouge !

 

 

Confinement : la profonde solitude des nouveaux parents

Confinement : la profonde solitude des nouveaux parents

La parentalité est normalement jalonnée de plein de rendez-vous collectifs. En famille, entre amis, à l’école, dans les activités liées aux enfants. Vous, parents aguerris, vous le savez. Vous vivez (subissez) le confinement, en sachant que des lendemains plus joyeux vous attendent. Mais pour celles et ceux qui ne connaissent que ça, comment construisent-ils leur vie de parents et s’y projettent-ils ? On en parle avec eux, sous l’œil avisé et réconfortant de la psychologue Mireille Pauluis.

 

 

Congé d'automne prolongé : « Les parents se sentent considérés comme une variable d’ajustement »

Congé d'automne prolongé : « Les parents se sentent considérés comme une variable d’ajustement »

C'est un coup de gueule en forme de communiqué de presse. Un ras-le-bol en mode carte blanche. Celui des acteurs de l'Accueil Temps Libre (ATL), « ce troisième lieu de vie de l’enfant, entre l’école et la maison, avant, après et au milieu du temps scolaire ». Objet du courroux ? La façon dont se prennent les décisions autour du congé d'automne prolongé.