Vie de parent

Handicap : perception et réalité.
Une enquête de la Ligue des familles

La Ligue des familles ouvre enfin ses portes à la question du handicap. Pour bien commencer, nous avons décidé de réaliser une double enquête afin de connaître votre perception du handicap et votre avis sur l'inclusion. Et aussi de cerner les besoins des parents d'enfants en situation de handicap. Nous avons dû faire des choix. Le sujet est en effet vaste et il serait vain de vouloir approcher toutes ses réalités d'un coup. Nous avons donc choisi de commencer par la situation des enfants et de questionner l'accueil qui leur est fait dans notre société. Ce dossier vous livre les résultats de cette première étude.

Handicap : perception et réalité.  Une enquête de la Ligue des familles

Ce qui nous intéresse particulièrement, ce sont les démarches d'inclusion, voire d'exclusion, mises en œuvre dans les lieux éducatifs et d'accueil de l'enfance : crèches, écoles et accueil extrascolaire.
Poser les bases de ce travail d'enquête a été l'occasion, pour la Ligue des familles, d'affirmer un positionnement. Celui de ne pas enfermer la présence des personnes en situation de handicap dans une case. Autrement dit, il y aurait les gens « normaux » et puis les autres, définis (réduits) uniquement par leurs déficiences.
Au contraire, nous défendons une approche sociale du handicap qui considère que « les individus sont plus handicapés par la société que par leur corps ». Dès lors, ils sont considérés comme « en situation de handicap » (et non « handicapés »). De là, découle le principe de l'inclusion. Concrètement, ce n'est pas uniquement la personne en situation de handicap qui doit s'adapter mais c'est aussi à la société de proposer des aménagements pour qu'elle y ait une place. C'est bien d'une rencontre qu'il s'agit. Celle d'une personne « différente » dont on reconnaît les capacités (et pas seulement les déficiences) et d'un environnement « accueillant » et ouvert à la diversité.

L’affaire de tous 

De cette approche découle une idée toute simple. L'inclusion de personnes en situation de handicap est l'affaire de tous. Que nous soyons directement concernés ou non, nous pouvons tous agir pour faciliter cette rencontre.
La Ligue des familles a de l'ambition. Cette enquête est un premier pas. Dans la foulée, un colloque est organisé qui réunira l'ensemble des forces vives actives sur les questions d'inclusion (voir encadré page 14). Dès 2015, une campagne grand public sera lancée, ainsi que des activités locales d'éducation permanente et la prise en compte du handicap dans toutes les revendications de la Ligue des familles. Le service baby-sitting, lui aussi, se prépare à s’ouvrir aux enfants en situation de handicap et forme déjà les baby-sitters adaptés à ce projet pour l’année prochaine.
Nous croyons à ce projet de société inclusive. Vous aussi, les résultats de cette enquête le montrent. Reste que ces enfants sont encore trop souvent à l'écart. À nous tous d'en faire notre affaire et de passer du rêve à la réalité.

Delphine Chabbert, directrice du service Études et action politique

Qui êtes-vous ?

Vous êtes 400 dont une majorité de femmes à avoir répondu à notre enquête en ligne. Un échantillon certes pas représentatif, mais indicatif où les 30 à 39 ans forment le gros des répondants. Vous habitez principalement la Région wallonne : plus des deux tiers des réponses proviennent de là alors qu’un quart vient de la Région bruxelloise et le reste de la Région flamande. Une majorité d’entre vous déclarent vivre en couple. Et plus de la moitié estiment avoir un revenu moyen (de 2 000 à 4 000 €) contre 21 % qui annoncent un revenu inférieur à 2 000 €. Sur les 400 personnes interrogées, vous êtes 109 à nous dire avoir un enfant à besoins spécifiques ou en situation de handicap.

Sur le même sujet

Une société inclusive

La Ligue des familles veut être la Ligue de toutes les familles. Notre association soutient un projet de société inclusive : une société dans laquelle chacun selon ses singularités, ses besoins, ses envies et ses potentialités peut prendre toute sa place et poser librement ses choix de vie.

Ce que vous ressentez face à une personne handicapée…

Sur les 400 personnes qui ont répondu à notre enquête, 351 sont des femmes. Ce chiffre indique-t-il que les femmes sont en première ligne pour tout ce qui touche au handicap, que ce soit sur le plan professionnel comme sur le plan familial ? D’autant plus que parmi ces 400 personnes interrogées, 109 déclarent avoir un enfant en situation de handicap ou à besoins spécifiques.  Autant d’indices qui évoquent la question de l’équilibre entre les vies privée, familiale et professionnelle que vous pouvez retrouver sur leligueur.be/2013-13

 

Ce que vous vivez au jour le jour avec une personne handicapée…

Ce deuxième volet de l’enquête a recueilli les réponses de 197 personnes dont 171 sont des femmes. Même hypothèse (souvent vérifiée dans la réalité) que pour notre première partie : ce sont les femmes qui tiennent en main les matières familiales, et particulièrement les questions liées au handicap. Les trois-quarts des participants vivent en Wallonie. Le restant de l’échantillon se distribue entre la Région de Bruxelles (20 %) et la Flandre (4 %).

 

Et dans votre vie de tous les jours, comment ça se passe ?

Parce que derrière les chiffres et les pourcentages de notre enquête, il y a des parents… et des enfants, le Ligueur a rencontré des pères et des mères qui racontent leur expérience de l’inclusion au quotidien.

 

Alexandra : « J’ai fait une promesse à mon fils, David, trisomique… »

Il y a quatre ans, David entrait dans nos vies. Il y a quatre ans, notre vie changeait bien plus que nous l’avions imaginé. Je n’oublierai jamais le moment de l’annonce, ni ceux qui ont suivi… Mais l’un des plus importants est sans doute celui durant lequel j’ai promis à mon fils nouveau-né de toujours lui faire confiance et de lui offrir la place qu’il mérite dans ce monde. C’est de là, je crois, que tout est parti.

 

Pour une société inclusive

Fin d’année… c’est le temps des bilans et des bonnes résolutions. Pour la Ligue des familles, 2014 marque son engagement dans la défense des familles concernées par le handicap. Quel meilleur jour que ce 3 décembre, Journée internationale de la personne handicapée, pour annoncer nos grands rendez-vous « inclusifs » de 2015 ?

 

Baby-sitting pour tous : les parents crient au secours !

Louvain-la-Neuve, Charleroi, Marche-en-Famenne, Ath, Namur, Verviers, Liège et Woluwe-Saint-Lambert : huit rencontres organisées aux quatre coins de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Objectif ? Identifier précisément les spécificités de l’encadrement d’enfants porteurs d’un handicap afin de développer un service baby-sitting pour tous. Projet qui s’inscrit dans le cadre de la campagne 2015 de la Ligue des familles pour une société inclusive